Fiorello Tosoni
"Autoportrait au miroir", 1991, huile, toile sur table


 

Fiorello Tosoni
Esposition personnel à Palazzo Pretorio,
siège de la prestigieuse pinacothèque. Prato 1993

 

 

 



Fiorello Tosoni:
à l’ Art Expo de new York 1987

 

 

 



Fiorello Tosoni:
à l’ Art Expo de Los Angeles (California) 1987

 

 

 




Fiorello Tosoni dessine d'après nature
dans son atelier 1981



Fiorello Tosoni est né à Prato où il vit et travaille dans son atelier de Via Torino, 44 - 59100 Prato, Italie tél. +39 0574 - 37001. Après avoir passé quelques années à Londres où il fréquenta la classe de dessin, figure et portrait d'après nature au St. Martin College, il connut, au début des années soixante, le peintre anglais Frank Slater, auteur d'intéressants portraits de personnages du monde du spectacle. Slater suivit l'oeuvre de Tosoni pendant quelque temps avant sa fin prématurée vers la moitié des années soixante.

Après son retour définitif en Italie en 1964, Tosoni fréquenta avec de très bons résultats l'Ecole de Nu à l'Académie des Beaux-Arts de Florence, sous l'enseignement du Prof. Emanuele Cavalli.

C'est en hiver 1965 qu'a lieu la première rencontre avec Pietro Annigoni à Florence et c'est là que commence la fréquentation quotidienne de son atelier, qui continuera pendant de très nombreuses années. Après l'inondation de Florence, en 1966, il est appelé par Annigoni pour conduire l'équipe de peintres pour une première restauration de son tableau " Vita ", une peinture de 9 mètres, endommagée par l'eau, restauration qui a lieu dans le palais des comtes Serristori à Florence.

1968 est l'année de ses premiers succès avec les portraits de personnages fameux, surtout parmi les chefs d'entreprise, comme les Lebole d'Arezzo, propriétaires avec la Lanerossi des fameuses confections qui portent leur nom. En 1968-71, il assiste Annigoni dans les fresques de l'église Buon Consiglio de Ponte Buggianese (PT).

En 1972, à l'occasion de sa première exposition personnelle à Prato, la RAI (Télévision italienne) de Rome réalise un reportage d'environ 20 minutes. La même année, quelques importants journaux anglais (Daily Post, Dembighshire Free Press) présentent en première page des articles qui parlent de son art. D'autres suivent successivement: North Wales News, Irish Express, The Sunday People, Radio Wales.

En1973, "The Daily Mail" envoya à Prato une équipe pour un reportage photographique sur Tosoni qui fut publié sur le fameux quotidien le 2 Avril, avec une photo qui le montrait avec sur le fond l'église de la Renaissance de S. Maria delle Carceri, conçue par Giuliano da Sangallo. A cette occasion, la B.B.C.Television vint à Prato pour un reportage sur l'activité picturale du maître.

En1974, dans l'émission "Cronache Italiane" transmise à la télévision le 7 Février sur la deuxième chaîne de la Rai Radio Télévision Italienne, à l'occasion d'une exposition personnelle, où fut tourné un long documentaire sur les oeuvres du maître, Mauro Innocenti, le spécialiste bien connu, disait : Si nous étions appelés à exprimer un avis de fond sur un peintre, à propos de Fiorello Tosoni, nous dirions que nous nous trouvons devant un maître accompli et conscient. Tosoni, ancien élève de Annigoni, a, en plus de son maître, une veine poétique subtile et un savoir chromatique qui est le don principal d'un peintre né. Dessinateur magistral, ses figures, dans le climat de l'art classique, contiennent le sens et le drame des figures d'aujourd'hui, sans trahir leur vraisemblance. Nous pouvons dire que Tosoni est un peintre parfaitement toscan.

Vers la moitié des années 70, il fait partie du Kunsthistorishes Istitut, Archives pour l'Art Italien du XX° siècle. A cette même époque, quelques grandes banques, multinationales, et de fameux éditeurs insèrent dans leur prestigieuses collections les oeuvres du maître.

Un autre grand succès de Tosoni fut obtenu à l'Art Expo de New York en 1987 où, seul parmi les nombreux artistes qui exposaient, provenant du monde entier, il lui fut réservé un long reportage de télévision, qui consacra, dans cette manifestation de grande importance internationale, sa valeur artistique comme peintre et comme homme entièrement dédié à son art.

Sa bibliographie artistique est très vaste, tout comme ses expositions personnelles à succès en Italie et à l'étranger, parmi lesquelles il aime rappeler celles à la Nicolis' Art Gallery à Phoenis en 74, à la Galleria Comanducci à Milan en 79, à l'Expo de Los Angeles en 87, au Foyer de Paris, toujours en 87, au Palazzo Pretorio (siège de la fameuse pinacothèque d'art classique) à Prato en 1993, et à Verona 2001.

La même année, l'ancienne et fameuse revue mensuelle d'actualité et de culture "Scena Illustrata" lui consacra son numéro de Janvier avec le titre: "Les grands maîtres de l'art Contemporain" dans lequel le directeur Italo Carlo Sesti, avec d'autres critiques de grande réputation, magnifiaient ses qualités. Les années suivantes, la Revue lui consacrera des articles de fond et 2 couvertures.

En 1996, il illustre pour Editalia (Gruppo Poligrafico dello Stato) avec trente peintures et dessins "L'Ile au trésor" de Stevenson et "Le Tour du Monde en Quatre-vingts Jours" de Jules Verne, et l'approbation est unanime. Toujours en 1996, ses peintures sont exposées à Montecatini Terme dans l'exposition "Maîtres du XX° siècle" avec les plus grands artistes qui ont fait l'histoire de notre siècle.

An 2000... il faut signaler aussi le splendide catalogue, édité par le groupe Poligrafico dello Stato à l'occasion de la 52ème Buchmesse à Francfort (Allemagne) qui représente une stricte sélection des artistes vivants les plus importants, parmi lesquels Fiorello Tosoni est dignement représenté par son art, qui en décrète l'indiscutable valeur artistique dans le cadre international de la peinture figurative d'aujourd'hui.

Les oeuvres de Tosoni se trouvent dans les collections les plus prestigieuses en Italie et à l'étranger.

 

Fiorello Tosoni pendant qu'il peint Monseigneur Pietro Fiordelli
Evêque de Prato, 2004/2005

 

Fiorello Tosoni dans son atelier

 

Fiorello Tosoni peindre sur le Lac de Massaciuccoli avec Pietro Annigoni, 1970

 



Fiorello Tosoni dessine d’après nature in North Wales 1972




Toutes les oeuvres sont de Fiorello Tosoni et sont soumises à copyright, la reproduction ou la distribution en film ou par télévision, web, ou tout autre usage commercial, non autorisées, donneront lieu à de sévères sanctions civiles et pénales
et seront poursuivies au niveau maximum consenti par la loi.

E-mail de l'artiste.


® FIORELLO TOSONI, all rights reserved